La pression se relâche, attention aux extrêmes

Étiquettes
27 mars 2014

La pression se relâche, attention aux extrêmes

trianglerougePremier tour des élections municipales françaises et, déjà, on sent un certain relâchement envers les extrêmes. Certes, une dizaine de mairies en passent d’être dirigées par des membres du FN (Front national), sur plus de 36 000, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Quoique. C’est bien connu, avec les petites rivières on forme les grands fleuves. Et dans le cas présent, la bande à Le Pen ne veut surtout pas réaliser un « plouf ». En Belgique, les élections, sur trois niveaux (Europe, Fédéral et Régional) se dérouleront le 25 mai prochain.

Pas de grande peur, côté francophone, de voir un scénario à la « française », mais au nord du pays, les extrémistes devraient, eux aussi, prendre le pouvoir. Quant à dire s’ils seront capables de conduire le pays, en effet le leader des séparatistes se verrait bien en « premier », cela est une autre histoire. On nous explique, ici et là, que cette montée des extrêmes est due au pourcentage du chômage dans un pays. Sans doute une explication, mais elle ne convainc pas!

Il est dès lors grand temps de pouvoir reprendre l’opposition à ce phénomène. Sans entrer dans une confrontation « imbécile », deux petits gestes comptent. Premièrement, ne pas voter pour ces personnes au programme insupportable, même si on se dit fatigué des promesses non tenues des traditionalistes, et deuxièmement arborer le fameux « triangle rouge » (que l’on peut facilement se procurer en suivant ce lien), identifiant tous les opposants aux extrêmes, de par le symbole de la résistance aux idées d’extrême droite.

TR-signaletique-grandeÀ l’origine, le triangle rouge était cousu sur la veste des opposants politiques dans bon nombre de camps de concentration nazis. Comme l’étoile jaune pour les Juifs et le triangle rose pour les homosexuels, c’était un outil d’oppression. Son utilisation montrait cette volonté du régime nazi de déshumaniser l’étranger, le déviant ou le protestataire.

Source: Site officiel du triangle Rouge – Belgique

Partagez

Commentaires