Dutroux: l’arrogance d’un grand criminel

Le Tribunal de l’application des peines de Bruxelles vient de rendre son verdict quant à la demande de Marc Dutroux, celui-là même qui défraya la chronique judiciaire des années 1990, en déclarant qu’il ne pouvait bénéficier d’une remise en liberté sous condition d’un bracelet électronique. Et comment pouvait-il en être autrement? Cet homme qui séquestra et tua des jeunes et petites filles ne peut être remis en liberté, et cela à jamais.
Continuer la lecture