Chercher le fric, même s’il faut écraser les sans emplois

Secret de polichinelle ou pas, personne ne peut ignorer que nous traversons une énième crise en Europe. Crise économique, poussant les industriels à la délocalisation, et donc à la fermeture des usines. Le cas se présente avec la récente annonce des patrons de Ford à Genk (localité flamande située dans le Limbourg, et dont vous pouvez lire le billet ICI), plaçant dix milles emplois en porte-à-faux, mais bien cet exemple, s’il est spectaculaire dans les chiffres, cache toutes les fermetures de PME (Petites et Moyennes Entreprises) dont la Belgique est confrontée tous les jours. Continuer la lecture

Le rail belge serpente

La guerre semble ouverte entre le rail belge et son ministre de tutelle, le socialiste Paul Magnette. En toile de fond, l’Europe et ses directives. Argument principal du Ministre, selon lui la position de l’Europe veut la scission de la SNCB (Société des Chemins de Fer Belges), en deux entités, l’une se focalisant sur l’Infrastructure, l’autre agissant en tant que Transporteur. Pour les syndicats, il n’est pas question de pratiquer la division complète en deux sociétés, mais bien de réformer en vue d’une seule société intégrée. Des enjeux perçus par deux visons différentes, qui verra une première action de 24h, ce mercredi 3 octobre 2012.

Continuer la lecture