Laurence Sénéchal de retour en Belgique (vidéo)

Laurence Sénéchal et la petite Imany. Photo c SudPresse

Laurence Sénéchal et la petite Imany. Photo c SudPresse

On se souvient de cette dame retenue en République démocratique du Congo, pour avoir tenté de quitter le territoire avec sa fille adoptive. Condamnée à six mois de prison, Laurence Sénéchal vient de recouvrer la liberté, et est revenue en Belgique ce matin. A Bruxelles National, l’émotion était de mise, et on le comprend fort bien. D’autant que l’adoption fut réalisée en bonne et due forme, mais voilà, pour des raisons obscures, c’est le moins que l’on puisse écrire, les autorités congolaises interdirent toute sortie du territoire d’enfants. Continuer la lecture

Qui veut tuer le « Père Fouettard »?

Sur le cul. Je tombe vraiment des nues, avec cette nouvelle pour le moins étonnante : l’ONU se penche sur le cas du « père Fouettard » (Zwarte Piet, en néerlandais), le fidèle compagnon de Saint-Nicolas. Et ben là… Pour les lecteurs qui ne connaissent ni Saint-Nicolas, ni le « père fouettard », il s’agit d’une fête belgo-néerlandaise pour les petits, qui inspira la naissance du Père Noël (bien que celui-ci soit également fêté en Belgique et aux Pays-Bas), avec le petit détail qui tue : le père Fouettard a le teint « basané ». Cette tradition se retrouve également dans le nord de la France. Continuer la lecture

Et si la jeunesse savait communiquer

GSM Ados

Bon, vous l’aurez compris rien qu’en lisant le titre, ce billet est un petit coup de gueule envers la jeunesse moderne, mais pas seulement. Réflexion, humeur, tristesse, le tout s’imbriquant dans la tête, à voir ces jeunes filles (surtout) et garçons ne communiquant que par « phone » interposé. Non pas que cela me dérange de voir les écouteurs aux oreilles, et les pouces s’activer à souhait, non, mais quand même n’y a-t-il pas une autre manière de s’exprimer. Continuer la lecture

On rentre ou on sort

Bonne RentréeIl existe des matins comme cela, où le réveil sonne, alors qu’on ne veut pas l’entendre. Il y a des jours comme ça, où on voudrait être à des milliers de kilomètres de cette obligation. Et puis, il y a des enfants qui n’attendent que cela. La rentrée scolaire donne l’occasion pour les uns, de trouver une motivation, pour les autres de subir une obligation particulièrement « absurde ». Continuer la lecture