Une retraite spirituelle… ou sexuelle?

Collége Saint-Michel BxlGénéralement, on pense que le meilleur se trouve chez les voisins, chez les autres. Que l’enseignement dit « catholique » procure aux enfants la profondeur d’esprit qu’on ne trouve pas dans le réseau laïque. L’actualité récente d’un établissement du Top de Bruxelles vient de démontrer le contraire. En effet, six élèves viennent de se faire « virer » pour avoir participé à un gang-bang lors d’une retraire spirituelle (!). Continuer la lecture

On rentre ou on sort

Bonne RentréeIl existe des matins comme cela, où le réveil sonne, alors qu’on ne veut pas l’entendre. Il y a des jours comme ça, où on voudrait être à des milliers de kilomètres de cette obligation. Et puis, il y a des enfants qui n’attendent que cela. La rentrée scolaire donne l’occasion pour les uns, de trouver une motivation, pour les autres de subir une obligation particulièrement « absurde ». Continuer la lecture

La drogue à l’école: comment l’enrayer?

DrogueRFI.fr_1La semaine dernière une intervention (à la demande du directeur d’un établissement scolaire) de la police, au sujet de la drogue, faisait débat. A l’insu de tous les élèves et enseignants, les forces de l’ordre opéraient afin de trouver des jeunes porteurs de drogues au sein des classes. Débat, certes, mais également polémique entre les adeptes de telles pratiques et les défenseurs d’une école libre, à l’intérieur de laquelle seul l’apprentissage doit être contrôlé. Continuer la lecture

Educateurs flamands, laissez nos enfants parler français !

Dernièrement, on apprenait que certaines écoles en Belgique punissaient des élèves, car ils parlaient une autre langue que le flamand dans les cours de récréation. La Flandre, au nord de la Belgique, affiche de plus en plus son indépendance, du moins son désir de promouvoir la langue de Vondel. Les élèves concernés s’exprimaient en turc ou en marocain, et on peut penser que ces punitions ne concernaient que des écoles de la périphérie bruxelloise, situées en région flamande. Pas si sûr ! Nous avons vécu, le long de la côte belge, une situation identique, non pas avec des punitions mais avec des avertissements pour les enfants qui voudraient s’exprimer en français. Continuer la lecture