Le rail belge serpente

La guerre semble ouverte entre le rail belge et son ministre de tutelle, le socialiste Paul Magnette. En toile de fond, l’Europe et ses directives. Argument principal du Ministre, selon lui la position de l’Europe veut la scission de la SNCB (Société des Chemins de Fer Belges), en deux entités, l’une se focalisant sur l’Infrastructure, l’autre agissant en tant que Transporteur. Pour les syndicats, il n’est pas question de pratiquer la division complète en deux sociétés, mais bien de réformer en vue d’une seule société intégrée. Des enjeux perçus par deux visons différentes, qui verra une première action de 24h, ce mercredi 3 octobre 2012.

Continuer la lecture