Le proprio habitait la cave (photos)

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

Photo (c) Robert Genicot

En débutant cette nouvelle rubrique : Le saviez-vous ?, nous n’avons pas la prétention de vous apprendre énormément de choses. Néanmoins, quelques petites astuces, endroits, pratiques de la vie de tous les jours, et ce toujours en rapport avec la mer du Nord et la côte. Commençons par la spécificité des fenêtres conduisant à la… cave. Pour les plus observateurs, lors de la promenade en rue, dans beaucoup de villes côtières, l’œil doit être attiré par ce genre de pratique architecturale. Mais savez-vous pourquoi?

La raison est assez simple. Les propriétaires de ces maisons étaient bien loin des grands groupes immobiliers. Leur bien, ils l’habitaient toute l’année sauf, les deux mois d’été. Pour rentabiliser quelque peu, ils louaient leur bâtisse, rez-de-chaussée et étages, et devaient trouver une solution pour se loger. Alors, ils aménagèrent un « studio » au sous-sol, et le tour était joué. Le reste de l’habitation accueillait les touristes. Avec cette solution, le proprio gardait toujours un œil, discret, sur son bien, et se permettait ainsi une rentrée d’argent. Des années plus tard cette pratique disparut avec la construction d’immeubles plus imposants permettant une autre forme de location.

Voici quelques exemples de ces maisons où on trouve encore des traces de fenêtres aux caves :

Rue Jules Peurquaet :

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

Rue de Rome:

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

ostende,maisons,proprio,vacances,été,location

Photos ©: Robert Genicot

Publié sur mon blog: Ostende Sur Mer

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *