Des Belges retenus en « otage » en RDC

Laurence Sénéchal et la petite Imany. Photo c SudPresse

Laurence Sénéchal et Imany. Photo SudInfo.be

L’information ne date pas d’hier, mais la situation empire pour quelques familles, ayant eu l’incrédule idée d’adopter un enfant congolais…, retenues en otage en République démocratique du Congo. Rien que de penser que cet Etat se dit démocratique, nous avons du mal à y croire.

Une Belge est en effet hospitalisée à Kinshasa, et placée sous surveillance policière, après s’être vue condamnée à 6 mois de prison pour déplacement illicite d’enfant, en quelque sorte de tentative de sortie du territoire avec un enfant congolais (alors que cette petite fille est belge, par adoption), n’en peut plus et son état s’aggrave de jour en jour. Les adoptions ne sont jamais faciles. Que ce soit dans son propre pays, ou à l’étranger, les conditions deviennent draconiennes pour ces parents voulant faire le bonheur de petit-e-s orphelins.

Et que dire lorsque la situation se complique, après toutes les autorisations accordées, et qu’un « moratoire » vient tout remettre à zéro, empêchant la suite logique de la démarche. Petit rappel: en 2013, madame Laurence Sénéchal, belge, obtient toutes les assurances et les documents pour adopter la petite Imany -qui est devenue « belge »-, et donc fait le déplacement vers la RDC, afin de revenir avec l’enfant. Fin de l’année, les choses s’accélèrent et contre toute attente, ne se passent pas comme prévu. En effet, pour des raisons obscures, c’est le moins que l’on puisse écrire, les autorités congolaises interdisent toutes sorties du territoire d’enfants, adoptés pourtant en bonne et due forme.

Voici donc notre compatriote, mais aussi six autres familles réfugiées au sein de l’ambassade de Belgique. Pour Laurence, cette mesure est loin de se passer dans les meilleures conditions, si bien qu’elle perd, jour après jour, espoir et que son état de santé doit être pris avec le plus grand sérieux. Son ex-mari vient juste de revenir de Kinshasa, avec de bien mauvaises nouvelles. En effet, voir l’interview ci-dessous de nos confrères de RTL-TVI, madame Sénéchal ne se porte pas bien du tout, et il serait vraiment temps que les autorités, congolaises comme belges, trouvent une solution à ce problème, sans attendre qu’une issue fatale ne survienne.

De notre côté, nous demandons à tous nos amis de Mondoblog de relayer cette information, et aux mondoblogueurs congolais d’y mettre un coup, afin de sauver ces enfants, qui en fait ne demandent qu’à vivre au sein ‘une famille aimante, même si cela se passe loin de la RDC.

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *