Pourquoi une journée mondiale de la radio ?

ClubRFIOstendePetitMaterielCe 13 février 2014 la journée sera placée sous l’égide de la Radio, instrument éducatif, et de liberté d’expression. C’est du moins sous cet angle que l’Unesco, en 2012, appela à célébrer la Journée mondiale de la radio. Grandes ou petites, internationales ou locales, toutes les radios sont invitées à participer à cet événement interplanétaire, afin d’apporter leur soutien également dans les crises et les conflits qui peuplent notre terre.Dans ce but, nous (RFI) n’avons pas de leçons à recevoir. Primo, le slogan vaut bien une journée mondiale : « Les voix du monde », qui se dressent contre toutes les inégalités, même si certains argumentent leur mépris en taxant la radio d’être à la solde des « plus forts »… Deuxièmement, cette parole, que d’aucuns refusent obstinément, est donnée aux plus petits, comme aux grands. Les émissions de RFI font la part belle à la diversité, au progrès, au changement, à la révolte des opprimés. Mais plus pragmatique, on se doit de féliciter la ligne éditoriale, et les diverses rédactions afin d’assurer une information claire et compréhensible par tous.

Tout ceci, agrémenté du Club RFI qui -une fois de plus- offre la possibilité aux populations en « crise », comme aux autres de s’exprimer. Certes, cette émission, à destination principalement de l’Afrique, ne trouve pas ici en Europe le retour escompté, mais qu’importe, elle a le mérite d’exister. Musiques du monde, histoires, explications de la vie dans des contrées lointaines ou questions-réponses de politiques, le tout nous donne l’occasion d’une grande richesse qui, même si un peu rébarbative, contribue à l’avancée personnelle.

En cette journée mondiale de la radio, toutes les radios, tous les émetteurs doivent se tourner vers ceux qui souffrent, ceux qui peinent dans leur vie, dans leur chair, dans ce monde où tout bascule pour un rien. Nous sommes des blogueurs de Mondoblog, l’émission de l’Atelier des Médias de RFI, et sommes fiers de pouvoir contribuer à cette fantastique aventure qu’est le web, à condition de ne pas en détourner son but premier. En ces 24 heures, WRO (Radio Web d’Ostende) et le Club RFI d’Ostende s’associent à RFI, et toutes les radios du monde, pour encourager toutes les personnes qui « ont quelque chose à dire » à ne pas se taire. Souvenons-nous des célèbres : Radio Londres, Radio Free Europe, ou encore Radio Caroline, émettant depuis un navire pas très loin de chez nous… et bien entendu la flopée des Radios libres des années 1980, comme en Belgique, Radio Contact, Radio Nostalgie qui sont devenues par la suite des succursales des grands groupes. Place maintenant « aussi » aux WebRadios, à qui nous souhaitons « bon vent ».

ClubRFIOstendePetitMateriel

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

3 réflexions au sujet de « Pourquoi une journée mondiale de la radio ? »

  1. Je suis un grand addict de la radio, surtout RFI, France Culture et France Inter…
    Je me demande comment s’organise un club RFI par exemple, j’aimerai en créer un dans ma région au Brésil…

  2. La radio est un message qui va partout, et très loin tout en restant si proche. Il parvient à tous, dans les coins les plus isolés, les plus reculés, et les accompagne dans leur solitude. Vous avez raison de dire qu’il faut penser à tous ceux qui souffrent, ou se trouvent blessés dans leur dignité ou privés de leur liberté. La radio est une partie de notre identité, j’allais dire de notre intimité. Je suis un fidèle auditeur depuis les années 70 du siècle dernier. Je n’ai pas à le regretter, car je suis toujours resté informé et formé. Merci infiniment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *