Le Mali reçoit ses étrennes

Source: Google

Source: Google

3,25 milliards d’€ pour venir en aide à la reconstruction du Mali. La décision de la Conférence « Ensemble pour le renouveau du Mali«  de Bruxelles surprend jusqu’au président malien, Dioncounda Traoré. Somme fabuleuse pour reconstruire le pays, sous hautes conditions, nous dit-on. L’Europe en supportera 520 millions, répartis sur les deux ans, 2013-2014. La France, dont François Hollande était l’initiateur du mouvement, elle s’acquittera d’une aide de 280 M d’€, tandis que la Belgique déboursera 50 M. Et pendant ce temps, le vieux continent croule sous les faillites, le démantèlement industriel, la pauvreté croissante des classes « dites » moyennes.
Comprenons-nous bien, nous ne sommes pas en train de vous écrire qu’il ne faut pas aider les pays ravagés par la guerre, même si les contrées aidantes sont généralement celles qui ont détruit. Pas du tout, mais nous sommes bien placés pour constater que l’aide internationale n’aboutit que très rarement aux objectifs affichés. Dans le cas présent, les milliards d’euros doivent permettre la reconstruction du mali, à diverses conditions, et la principale sera la tenue d’élections démocratiques, pour fin juillet. Là se pose déjà des questions. Le Mali est « toujours » en guerre, dans le nord, et donc comment organiser des élections dans de telles conditions?

Ceci étant, nous ne comprenons pas cet engouement d’une Europe en crise de vouloir « donner », car il ne faut pas être Madame Soleil pour comprendre que cet argent ne reviendra pas, des milliards à l’un des pays les plus corrompus d’Afrique. Nous sommes consternés pour le peuple malien, pour ces personnes n’ayant que leurs yeux pour pleurer leurs morts, et qui ne seront certes pas partie prenante dans cet apport d’argent frais.

Le 30 juin 1960, la Belgique reconnaissait l’indépendance du Congo, actuellement la République Démocratique du Congo (RDC), et ce fut une bonne chose. Depuis lors, et en réparation des « méfaits » des colonisateurs, notre pays dote la RDC d’une somme annuelle considérable, et pourtant! Cela fait 53 ans que le royaume contribue à la reconstruction du Congo, tout ce temps qui ne sert à rien. Guérilla et corruption au programme, grâce à l’argent des Européens. A ce titre écoutez l’intervention de Monsieur Oscar Rashidi, président de la Licof, à l’antenne de RFI Afrique.

Invité Afrique du 16 mai 2013 Oscar Rashidi président de la Licof (05:30)

Cela écrit, nous aimerions recevoir les réactions des Maliens, blogueurs ou pas, savoir s’ils pensent que cette aide internationale pourra réellement venir au secours de leur pays, et surtout s’ils estiment voir un jour la fin du tunnel. Quels sont les domaines qui ont le plus besoin d’argent pour se développer. En somme, estimez-vous utile cette décision?

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

Une réflexion au sujet de « Le Mali reçoit ses étrennes »

  1. très bien dit. et c’est bien pour ça que certains noirs en France comme en Belgique se nouent d’amité avec l’extreme droite parce que cette derniere au moins ne fait pas dans l’hypocrisie. les élections que l’on impose au Mali n’aboutiront à rien. Le Mali repète malheureusement l’expérience de la RDC, avec la pseudo transition puis les élections de 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *