Estelle, ma goélette ostendaise

Dimanche matin, levé aux aurores, la télé branchée sur France24, pour des nouvelles « pas bonnes » d’où qu’elles viennent, et une info me trouble. Une goélette m’interpelle. Du moins son nom: Estelle! Rien ne peut vous faire réagir, ce prénom n’a vraiment rien d’extraordinaire pour le commun des mortels, de plus est si vous habitez à l’autre bout de la terre. Mais pour moi, ces sept lettres me vont droit au cœur, et pour une raison bien simple: la personne qui le porte partage ma vie depuis onze années, et pourtant je ne m’appelle pas David!

Goélette finlandaise, ce trois mâts humanitaire voulait se rendre à Gaza, avec à son bord des parlementaires européens, afin de défendre les droits humains et briser le blocus maritime imposée par Israël depuis juin 2007, dans cette bande de Gaza. Arraisonné, sans violence et sans opposition de la part des passagers, le « Ship to Gaza Swenden » (Un bateau pour Gaza Suède), le navire était parti le 6 octobre de Naples afin de fournir des fournitures scolaires et médicales, ainsi que des matériaux de construction.

Sans doute, la cause doit être soulignée, mais dans mon cas, cette goélette me transporte idéalement à mon vécu. Une partie de ma vie, très agréable mais très perturbée également. N’ayez craintes, je ne vais pas me livrer sur les antennes de rfi, mais simplement vous faire remarquer que la vie possède de ces instants magiques, et que nous sommes bien « petits » (bon sang, après le prénom, voici le nom: Petit…) au vu de l’immensité du monde -connu- et des péripéties de celui-ci.

Ce billet ne fera certainement pas avancer le smilblic, mais là n’était pas le but recherché. Encourageons ces initiatives, comme de cette goélette. Pour ma part, je vais tenter de conserver cette belle image d’une Estelle portant les droits de son homme à bout de bras, dans l’espoir d’une longue vie dans cette belle cité balnéaire, qu’est Ostende.

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *